ecologie

Ecrivez-nous miniter echos logiques retour à l'Accueil miniter echos logiques La METEOminiter echos logiques C'est quoi BIO?miniter echos logiques


soleilL'ENERGIE SOLAIRE soleil

"En voyant la facilité avec laquelle le soleil fait sortir les gens de chez eux, on peut penser que l'Energie solaire pourrait faire fonctionner à peu près n'importe quoi"

Notre soleil est composé pour son essentiel d'hydrogene.
Les réactions thermo-nucléaires dans son noyau dégagent une chaleur de plusieurs millions de degrésqui rayonne dans l'espace;
La terre, qui gravite autour du soleil, reçoit cette energie solaire sur les surfaces exposées .
La forme de la terre , sa rotation sur elle-même , sa révolution annuelle autour du soleil déterminent la quantité reçue par tel ou tel secteur géographique.
Ceci explique succintement pourquoi, suivant la latittude d'un endroit, il y fait plus ou moins chaud. La plupart des pays industrialisés reçoivent une moyenne de 100 à 200 KW/h au m2 La consommation electrique totale de la France a été de 428 TW/h en 2005

soleil

L'homme a toujours utilisé la chaleur du soleil , comme d'ailleurs la grande majorité des espèces vivant sur terre : Les plantes au moyen de la chlorophyle,de la photosynthèse, , les animaux à sang froid en se chauffant au soleil , pour ne citer que les plus évidents

C'est une lapalissade que de dire que le soleil est indispensable à la vie et que , donc , d'instinct , nous l'utilisons ; son utilisation technique , elle, a beaucoup évolué et va beaucoup progresser dans les années qui viennent

On peut distinguer 3 types de techniques d'utilisation du soleil

  • Le solaire photovoltaïque
  • Le solaire thermique

  • Et le plus ancien , le plus instinctif
  • le solaire passif
  • que l'on nomme également Bioclimatique


Le Solaire passif

C'est une adaptation de l'habitat au climat environnant en rendant les constructions plus performantes et plus économiques à l'usage, notamment en chauffage ou climatisation ,et ce, naturellement ,en évitant de polluer

En France, une maison bioclimatique peut arriver à fournir les 3/4 de ses besoins de chauffage uniquement grâce au soleil. C'est ce qu'on appelle l'habitat passif, utilisant l'architecture des bâtiments ( orientation, murs, toits et fenêtres ) pour capter les rayons du soleil. En outre, la même maison n'aura pas besoin de système de climatisation en été pour conserver une température dans la zone de confort.
La bioclimatique se développe sur trois axes :

  • capter
  • transformer/diffuser
  • conserver

La trajectoire du soleil varie tout au long de l'année. En hiver, il se lève au sud-est et termine sa course très tôt au sud-ouest après un parcours très bas sur l'horizon. En été, il fait presque un tour complet, du nord-est au nord-ouest, et il monte très haut dans le ciel.

Ce changement de trajet modifie donc profondement la quantité d'énergie que chaque paroi de la maison va recevoir au fil des saisons (schéma à droite). Ainsi, le sud est la surface qui recoit le plus d'apports en hiver et également celle qui en recoit le moins en été.
En effet, lors du solstice d'été, le soleil est presque à la verticale, les vitrages horizontaux sont donc protégés car le rayonnement solaire frappe la toiture et ombre les façades vitrées. La bioclimatique tire profit de chaque orientation en fonction de ces données :

  • Le nord aura le minimum de fenêtres parce qu'elles ne captent ni énergie, ni lumière. Les fenêtres étant des points faibles au niveau thermique, toute fenêtre positionnée au nord va faire augmenter les pertes et rester malgré tout très sombre.
  • L'est et l'ouest auront des vitrages, mais il faudra impérativement pouvoir les occulter dans la saison chaude. En effet, le soleil redescendant sur l'horizon en milieu de journée, elles reçoivent un maximum d'ensoleillement direct
  • Le sud aura le maximum de vitrages, pour capter le maximum de chaleur.
  • Le volume de la maison

    Il détermine la déperdition thermique.La forme la plus efficace est un rectangle légèrement allongé est-ouest. C'est en hiver que l'on a besoin de se chauffer, et aussi du soleil. Il faut avoir la surface sud la plus grande possible. Mais pas trop grande car de l'autre côté se trouve le nord, perpetuellement dans l'ombre et froid. L'ouest et l'est n'apportent rien en hiver et sont la cause des surchauffes en été, ces deux parois doivent donc être les plus petites possibles.
    Plus le volume est compact et moins il y aura de surfaces exposées aux intempéries, et donc aux déperditions. Plus la forme est simple et moins il y aura de turbulences créées par le vent qui génèrent elles aussi des déperditions de chaleur importantes.
    Le volume devrait également tendre à réduire la taille de la face nord de la maison, soit en faisant descendre le toit plus bas, soit en enterrant une partie des pièces au nord.

    Pour la toiture il faut prendre en compte deux paramètres : la pluviométrie et les vents dominants.

    Sa position et sa pente devrait être optimisée pour diminuer les nuisances du vent tout en protégeant efficacement de la pluie.
    L'idéal est une toiture à faible pente, végétalisée.
    En France, il est pourtant généralement impossible de le faire car c'est très souvent interdit.

    Logiciel RETSscreen

    Le Logiciel d’analyse de projets d’énergies propres RETScreen International est un outil unique d’aide à la décision développé en collaboration avec de nombreux experts de l’industrie, du gouvernement et du milieu académique. Offert gratuitement, il peut être utilisé partout à travers le monde pour évaluer la production et les économies d’énergies, le coût sur le cycle de vie, les réductions des émissions, la viabilité financière et le risque de différentes technologies d’efficacité énergétique et d'énergies renouvelables. Le logiciel inclut des bases de données de produits, de coûts et climatiques, ainsi qu’un manuel de l’utilisateur en ligne.

    Cliquez ici pour le télécharger gratuitement sur son site

S'il y a , à votre connaissance des inventions , des trucs , des savoir-faire , dont il faudrait parler ,dites-nous le : nous ne sommes là que pour ça. . Nous ne relaierons,par contre,aucune information politique

EN BREF

Le coût de l'installation des nouveaux compteurs électriques ''intelligents'' dans les 35 millions de foyers français abonnés à EDF doit coûter entre 4 et 5 milliards d'euros sur dix ans selon ERDF (Electricité réseau distribution France), filiale de l'opérateur historique, en charge de la distribution d'électricité. Mais la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) estime que la facture pourrait être deux fois plus importante, soit 8 ou 9 milliards d'euros, révèle le Parisien dans son édition du 8 juin.

A l'origine du surcoût : le temps d'intervention des équipes des sociétés prestataires pour installer les nouveaux compteurs, plus élevé que prévu. Estimée à 20 minutes, l'installation d'un compteur peut parfois prendre plusieurs heures.

La phase d'expérimentation en cours en Indre-et-Loire est loin d'être un succès. 19.000 compteurs étaient installés au 31 mai, contre les 40.000 prévus. ''Et seuls huit fonctionnent correctement'', écrit le quotidien. La déroute serait similaire en région lyonnaise, deuxième territoire test d'ERDF, où 200.000 foyers doivent être équipés d'ici décembre prochain.m
Les liens indispensables Annuaire de la RECHERCHE et de l'enseignement supérieur
WIKIPEDIA ,l'encyclopedie libre
GEOPEDIA Encyclopédie des sciences de la terre et du monde souterrain.