ecologie

Ecrivez-nous miniter echos logiques retour à l'Accueil miniter echos logiques La METEOminiter echos logiques C'est quoi BIO?miniter echos logiques


Les EOLIENNES

Les photographies des gigantesques champs d'éoliennes aux états-unis, ont grandement contribué à fausser le débat sur les enjeux paysagers de l'énergie éolienne.

des clichés surannés ont été utilisées, par les détracteurs de l'énergie éolienne, pour dénoncer le risque de défiguration des paysages. Les images californiennes sont devenues les symboles ambigus d'un équipement énergétique qui dérange par son énorme emprise spatiale et sa visibilité trop ostentatoire.

Ces images sont datées. Elles correspondent à des éoliennes de 250 kW alors que les éoliennes actuelles peuvent dépasser les 2 500 kW. Il faut donc, aujourd'hui, dix fois moins d'éoliennes qu'il y a 20 ans pour produire la même quantité d'énergie. Les marges de progrès en ce domaine sont encore appréciables. Là ou elles étaient 100 elles sont 10.

De plus le gigantisme américain n'est pas de nos coutumes

Il est désagréable d'avoir dans notre camp des groupes de gens qui utilisent des méthodes que nous désapprouvons ; mais peut-être ne sommes nous pas du même camp

terra

Selon John Hutton, secrétaire britannique à l'énergie, qui estime que les projets éoliens devraient ambitionner une production de 25 GW pour 2020 , l'énergie éolienne pourrait fournir suffisamment d'électricité pour alimenter tous les foyers britanniques à cette date.

La Grande-Bretagne bénéficie des meilleures conditions du monde pour la génération d'énergie d'origine éolienne. Mais les coûts élevés de la construction ajoutés à un timide processus de planification ont freiné la croissance du secteur.

"Le défi pour le gouvernement et pour l'industrie consiste en la transformation de ce potentiel pour notre énergie et notre économie en une réalité rentable. Ce sera un défi majeur", admet-il.

Le gouvernement britannique a récemment rationalisé son système de planification, pour permettre une approbation plus rapide des nouveaux projets énergétiques. Il a également revu son soutien aux énergies renouvelables afin de favoriser le développement de l'éolien offshore et de l'énergie des vagues, au détriment de l'éolien terrestre, pourtant moins coûteux.

Malgré une opinion très favorable au développement de l'éolien en France, le pays accuse un grand retard par rapport à son voisin allemand. La France se situe au 10ème rang européen par la capacité éolienne installée (1.500MW), loin derrière les premiers que sont l’Allemagne (20.000MW) et l’Espagne (11.000MW) . Ainsi, l’éolien ne couvre actuellement que 0,2% de la production électrique nationale en France, contre près de 6% en Allemagne. Dans le cadre de l’application nationale de la directive européenne de 2001 sur la contribution des énergies renouvelables à la production électrique, la France ambitionnait initialement d’installer environ 11GW éoliens d’ici 2010. Si la réalisation de cet objectif s’avère aujourd’hui très improbable, 5GW devraient malgré tout être installés d’ici 2009, si l'on considère le nombre de permis de construire déjà obtenus (810 MW installés en 2006, probablement 1.000 MW installés en 2007).
terra


comment ça marche?



Une éolienne ou aérogénérateur est un dispositif permettant d'utiliser l'énergie éolienne pour produire de l'énergie mécanique (servant, par exemple, au pompage d'eau) ou bien de l'électricité.

Un parc éolien est constitué de plusieurs éoliennes implantées dans la même zone géographique. La distance qui les sépare varie entre 300 et 500 mètres au minimum entre deux éoliennes suivant le sens des vents dominants. Chaque éolienne fonctionne de manière totalement autonome et est pourvue d’un système informatique de commande qui oriente en temps réel la nacelle, fait démarrer et stoppe la rotation des pales, raccorde le générateur au réseau EDF, etc… Toutes les éoliennes sont reliées entre elles électriquement et informatiquement, si bien que l’exploitant connaît à tout moment, et à distance, l’ensemble des paramètres de fonctionnement du parc éolien et peut ainsi agir en cas de problème.

L’énergie récupérable est celle qu’il est possible de prélever de l’énergie cinétique du vent. Il a été démontré que, pour une machine à axe horizontal, cette quantité avait une limite. Le rendement maximal théorique d’une éolienne est de 59 %. Grâce à l’amélioration du profil et du revêtement des pales, les machines actuelles peuvent approcher les 50 %. Mais l’utilisation de différents systèmes de carénage permet d’élargir la surface balayée et donc de dépasser les fameux 59 %.


terra

technologie

une éolienne moderne contemporaine est un système constitué des éléments suivants :

Une éolienne de 1 000 kW (1 MW) permet de couvrir les besoins électriques domestiques moyens (chauffage électrique inclus) de 1 000 personnes (au moins). Les éoliennes utilisées pour fournir de l’électricité aux réseaux peuvent maintenant atteindre des puissances importantes, de l’ordre de 2 MW à l’intérieur des terres et de 5 MW en mer. Les éoliennes généralement installées en France comme en Europe sont de 1000 kW ou plus. A titre indicatif, une éolienne jusqu’à 5 MW peut fournir par an, au maximum : 365j x 24h x5MW = 43.800 MWh ou 43,8 GWh - la production effective est estimée entre 15 et 20 GWh.

Les petites éoliennes, quant à elles, développent environ 20kW.



terra

savez vous que...

La compagnie Northland Power confirme la signature d'un important contrat, évalué à 142 millions de dollars, avec le turbinier québécois AAER de Bromont pour la réalisation du parc éolien à Mont-Louis.

L'entente conclue vendredi prévoit la livraison de 61 éoliennes de 1,65 mégawatt.

L'entreprise Northland Power s'est tournée vers le turbinier AAER après le recul de la compagnie américaine General Electric.

Le parc de Northland Power de Mont-Louis doit livrer ses premiers kilowatts à Hydro-Québec le 1er décembre 2010.


Summerside mise sur l'éolien

La Ville de Summerside, à l'Île-du-Prince-Édouard, aura son propre parc éolien de 12 mégawatts d'ici l'hiver prochain. Les gouvernements fédéral, provincial et municipal injectent 13,5 millions de dollars dans la réalisation de la deuxième phase de ce projet.

La ministre des Pêches et des Océans du Canada, Gail Shea, a précisé qu'Ottawa contribuera jusqu'à 4,5 millions de dollars à l'achat de deux éoliennes qui seront installées à Summerside. Le provincial et la Ville fourniront aussi chacun le même montant pour aménager le futur parc éolien qui comptera au total quatre turbines.

Summerside est l'une des rares municipalités au pays qui dispose de son propre réseau de distribution d'électricité. La Ville se démarquera encore plus lorsque son parc éolien sera en fonction et qu'il fournira près de 25 % de ses besoins en énergie.

Le maire, Basil Stewart, souhaite faire augmenter l'utilisation d'énergie renouvelable. Il dit qu'il aimerait bien un jour que toute l'électricité consommée dans la municipalité provienne de sources vertes.

Summerside achète déjà une partie de son électricité d'un parc éolien dans l'ouest de l'île. En ajoutant l'énergie générée par son futur parc, la Ville croit que 50 % de toute l'électricité consommée par ses citoyens sera produite à l'aide du vent dès l'hiver prochain.

Un lecteur nous dit

Votre site serait presque instructif s'il n'était complétement gâché par votre dernière phrase. Sans doute êtes-vous bien formaté pour avaler un certain nombre de couleuvre du moment, et ainsi, sans trop réfléchir vous faire encore le chantre d'erreurs très fondamentales.Il m'arrive d'ailleurs de m'insurger maintes fois, et, en réponse, certains me dire : "j'ai seulement pris cela sur d'autres sites". . .

Il faut savoir que le couple moteur est directement lié à la pression sur hélice, et, c'est fondamental.

Si l'on utilise des pales identiques et placées à même calage de pas, le couple de démarrage sera proportionnel au nombre de pales engagé. Vous pouvez le vérifier.Cet avantage de couple moteur perdure après démarrage.
Au niveau de la vitesse de rotation, si l'on utilise également des pales identiques et qu'on les placent à même calage, les vitesses de rotation, à même vitesse de flux ou de vent, il n'y aura pas de différence entre 2 et 12 pales. Les assistants d'Eiffel ont comparé ce qui n'était aucunement comparable. C'est très triste de le savoir.
Les éoliennes actuelles ne constituent qu'un épisode malheureux du domaine éolien, ayant opté finalement sur le systéme le plus symbolique et par là même le plus pervers.

Ce n'est drôle pour personne, car, on peut PRODUIRE 3 à 4 fois plus, voire 5 fois en certaines conditions, pour un même investissement, peut-être moindre. La montée en puissances installées n'est qu'un leurre pour ébaudir une classe de gens candides et crédules.
L'éolien d'aujourd'hui est devenu la vache à lait de promoteurs peu scrupuleux, ne vous en déplaise. Evidemment, votre dernière phrase montre qu'il y a vraiment "le feu au lac" . . .
Si vous voulez en savoir plus, consulter notre site par la rubrique "aérogénérateurs africains" Bien cordialement.
François Carré

On est toujours le formaté de quelqu'un , et j'apprends qu'il me fut servi de la couleuvre en plat du jours ,que je n'ai pas trop réfléchi ? sais-je faire ?
quand à être chantre , je ne me savais pas poête.Je suis flatté d'être dans le même panier que les assistants d'Eiffel
Vous semblez excédé , calmez_vous , à dire les choses calmement ,on gagne en auditoire
ZOLOZ