l'éolien à l'usage des particuliers

Ecrivez-nous miniter echos logiques retour à l'Accueil miniter echos logiques La METEOminiter echos logiques C'est quoi BIO?miniter echos logiques


L'éolien individuel ou encore éolien domestique, désigne les éoliennes d'une puissance maximum de 20 kilowatts, montées sur des mâts de 10 à 35 mètres. Le petit éolien est utilisé pour produire de l'électricité et alimenter des appareils électriques de manière économique et durable, principalement en milieu rural. Par exemple, une petite éolienne accompagnée d'un module solaire photovoltaïque et d'un parc de batteries peut garantir l'autonomie d'une petite installation

d’autres utilisations sont possibles pour ces petites éoliennes :

  • l’alimentation d’habitat individuel raccordé au réseau
  • le pompage d’eau au fil du vent ( c'est en fait ,l’une des plus anciennes utilisations de l’éolien)...
  • L'élément essentiel pour qu'une petite éolienne soit économiquement rentable est le vent, qui doit être à la fois puissant et fréquent.

    L’énergie récupérable dans le vent varie, selon les sites, de 296 à 4 512 kWh/m2.an de la surface balayée par l’hélice de l’aérogénérateur pour des vitesses moyennes annuelles de vent allant de 4 à 9 m/s. Cette énergie annuelle présente des variations de ±15%.

    la transformation du vent en électricité

    En français, la dénomination officielle des machines qui transforment l’énergie du vent en courant électrique est “aérogénérateurs”, Elles sont généralement à axe horizontal. Elles comprennent le plus souvent trois pales et développent une puissance électrique de 100 watt à 20 kW. Elles sont fabriquées soit par des professionnels , soit en autoconstruction.

    Les ensembles fonctionnels qui constituent un aérogénérateur sont les suivants

  • l’hélice à axe horizontal : elle fournit l’énergie mécanique sous la forme du couple d’un arbre tournant. C’est le transformateur de l’énergie cinétique du vent en énergie mécanique
  • le générateur électrique rotatif : il transformateur de l’énergie mécanique en énergie électrique ;
  • le support de l’aérogénérateur : l’axe de l’hélice doit être placé à plus d’un demi-diamètre au-dessus du sol pour assurer une garde au sol suffisante pendant la rotation ;
  • le dispositif d’orientation : l’ensemble hélice et générateur électrique installé sur une nacelle doit être orientable autour d’un axe vertical pour que l’axe de l’hélice puisse suivre les variations de la direction du vent. Ces deux dernières fonctions sont assurées par le support de l’aérogénérateur dont l’extrémité haute comporte les organes de pivotement de la nacelle
  • LE GÉNÉRATEUR ÉLECTRIQUE

    La quasi-totalité des petits aérogénérateurs actuellement disponibles est équipée d’alternateurs à aimants permanents, formant le rotor, et assurant l’excitation. Selon le cas, les aimants sont des ferrites de nouvelle génération, ou des aimants au néodyme/ fer/bore. Les rendements de ces machines sont en général bons puisque la puissance habituellement consommée par l’excitation n’existe pas. Ces générateurs fournissent un courant électrique dont la tension et la fréquence sont proportionnelles à leur vitesse de rotation.

    Les équipements en aval

    CHARGEURS DE BATTERIE D’ACCUMULATEURS

    Le courant fourni par les aérogénérateurs équipés d’alternateurs à aimants permanents est variable en tension et fréquence.

    La partie redressement des chargeurs de batterie modernes est constituée par une alimentation à découpage, dont la tension de sortie est ajustée pour débiter le maximum de courant possible en fonction de la vitesse du vent. Cette même alimentation permet de réguler la tension et le courant de charge quand la batterie est en fin de charge.

    Enfin, ces alimentations permettent de générer ,si necessaire, les tensions dites d’égalisation qui, en faisant légèrement bouillir l’électrolyte de la batterie, en interdisent la stratification.

    En définitive, la charge des batteries d’accumulateurs est optimale.

    LES CONVERTISSEURS

    Conversion directe

    Si l’énergie de l’aérogénérateur est directement déversée dans un réseau en courant alternatif, le convertisseur est constitué par un simple redresseur dont le courant continu de sortie est découpé en fréquences élevées (une vingtaine de kHz) en MLI (modulation à largeur d’impulsion) puis mis en forme et filtré à la fréquence exacte du réseau

    Conversion depuis la batterie d’accumulateurs

    Le convertisseur ne comporte alors plus que la partie découpage de la tension continue.


    mise en place

    Il est clair , comme, hélas ,trop souvent , que les fabricants, sous de nombreux prétextes , ont des marges au-delà du raisonnable

    Si vous êtes bricoleurs , vous pouvez fabriquer vous-même une éolienne ce n'est pas vraiment sorcier et vous diminuerez le prix des 3/4 , c'est énorme. Mais si vous ne l'êtes pas suffisament (par exemple si vous l'êtes autant que moi ...) il est peut-être utile de faire un calcul de rentabilité

    Si vous faites partie des courageux , voici quelques sites utiles:


    Ah!!! encore une petite chose , que vous construisiez vous-même ou que vous achetiez , ne croyez rien sans aller voir des réalisations identiques : Celui qui ne montre rien ,peut tout promettre.