ecologie

Ecrivez-nous miniter echos logiques retour à l'Accueil miniter echos logiques La METEOminiter echos logiques C'est quoi BIO?miniter echos logiques


MONSANTO
Science sans conscience

Avec 17500 salariés , la société MONSANTO est présente dans 61 pays.

En 2006, MONSANTO a réalisé un chiffre d'affaires de 7,3 milliards de dollars, ce qui la positionne comme le troisième intervenant du marché mondial de l'agrofourniture.

Comme les autres fabricants de l'agent orange , herbicide et défoliant utilisé massivement par l’armée américaine pendant la guerre du Vietnam, reconnu cancérigène,
Monsanto s'est vue intenter des procès par des vétérans américains et sud-coréens ainsi qu'une association de victimes vietnamienne, dont certains ont abouti à une condamnation de la société.

Plus de 4 millions de personnes en ont été victimes. Ses effets sont encore ressentis aujourd'hui, et ce pour des dizaines d'années encore.

L’herbicide de Monsanto, l’ « Agent Orange », sera vendu à l’armée américaine pour défolier la jungle vietnamienne de 1961 à 1971.

L’Agent Orange a été produit par plusieurs firmes dont Dow Chemicals.

Il a été reconnu que ces herbicides contenaient de fortes concentrations de dioxine qui ont causé de troubles graves parmi les soldats américains et les populations civiles et continue de d’affecter la santé de la population vietnamienne.

le pot de terre...

Le 4 juin, environ dix mille paysans haïtiens ont marché pour protester contre le "cadeau empoisonné" de semences de la compagnie américaine Monsanto Company.

La manifestsation était longue de sept kilomètres, soit la distance entre Papaye et Hinche, en région rurale sur le plateau central.

Elle fut organisée par de nombreux mouvements sociaux ruraux haïtiens qui proposent un modèle de développement reposant sur la souveraineté alimentaire et la souveraineté des semences plutôt que sur l’agriculture industrielle

. "Longue vie aux semences de maïs locales !" et "Les OGM et semences hybrides de Monsanto violent l’agriculture paysanne !" sont des exemples de slogans chantés lors de la manifestation.

La multinationale United Parcel Service assurera la logistique de transport, tandis que Winner, un projet de 127 millions de $ appuyé par l’Agence américaine pour le développement international (USAID) et engagé dans "l’intensification agricole" distribuera les semences.

Les risques OGM pour la santé .

* Risque toxique lié à l’ingestion des pesticides par le consommateur.

* Risque lié à l’ingestion d’insecticide fabriqué par certaines plantes OGM (dit insecticide protéique, qui n’a jamais été évalué)

* Risque microbiologique avec une aggravation possible de la résistance aux antibiotiques (transférée par des gènes marqueurs)

* Apparition possible de nouveaux virus pathogènes par recombinaisons virales.

* Effets allergisants des OGM, très sommairement étudiés.

* Effets des OGM non prévisibles ou l’effet Pusztai (risque de modification de l’expression habituelle des gènes).

* Risques des OGM liés au franchissement délibéré de la barrière des espèces

MONSANTO, un siècle d'histoire

d'aprés le site officiel de la société

Procédures judiciaires contre Monsanto

Concernant les PCB

Concernant le Roundup

Deux plaintes ont porté sur des mentions mensongères placées sur l’emballage du désherbant Roundup.

La première plainte contre l'herbicide Roundup a été déposée aux États-Unis dans l'État de New York.

Le procureur de New York a condamné Monsanto en 1996 au paiement d’une somme de 50 000 dollars et au retrait des mentions jugées mensongères sur tous les emballages du désherbant incriminé.

En France, en janvier 2007, la 5e chambre du tribunal correctionnel de Lyon a condamné les sociétés Monsanto et Scotts France (distributeur du Roundup) à
15 000 euros d'amende pour publicité mensongère à la suite d'une plainte déposée au sujet de l'étiquetage de l'herbicide Roundup par les associations Eau et rivières de Bretagne et UFC-Que choisir.

Le Roundup était, jusqu'à cette date, étiqueté en France « biodégradable » et « bon pour l'environnement ».

la Suite

...........................................................................................................................................................................................